Mon point de vue sur la psychothérapie

juin 12, 2018

l

Minerva Zabala

Mon point de vue sur la psychothérapie

Etre psychologue clinicienne c’est le meilleur de mes choix, ce ne sont pas seulement mes patients qu’y gagnent, je m’y retrouve aussi professionnellement et personnellement. Aider quelqu’un à se sortir d’une situation douloureuse est très gratifiante pour le patient mais aussi pour son thérapeute.

Chaque personne que je reçois, chaque entretien est unique, chaque séance de psychothérapie est différente, comme je le dis à mes patients « c’est comme regarder et comprendre un film » comment ?, pourquoi ?, quand ?, endroits ?, sentiments ?, ressentis de la personne, les personnages, chaque psychothérapie est une reconstruction de la vie, du passé, du présent pour construire enfin un future sain et heureux.

La psychothérapie c’est donc pour moi comme construire un puzzle, chaque pièce a sa place, sa couleur,  sa forme et à la fin nous aurons réalisé le tableau de la vie, des fois ce tableau est difficile à regarder, mais grâce à la psychothérapie le patient l’appréhendera de manière différente, avec calme et sans souffrance.

Avec mes années d’expérience je peux dire aujourd’hui qu’écouter quelqu’un ce ne pas une tache évidente, un psychologue ne dois pas simplement s’assoir devant quelqu’un et l’écouter parler… ça va beaucoup plus loin, c’est même artistique, il faut analyser avec tous ses sens, écouter chaque mot, observer chaque geste, chaque changement de regard, chaque larme qui sort –ou pas- chaque mot que le patient n’arrive pas à exprimer et d’autres phrases qui viennent  envahir l’espace de la psychothérapie qui n’ont pas lieu d’être, car elles cachent la vraie histoire.

Quand le patient vient à sa séance, il peut parler de tout ce qui lui passe par la tête, de n’importe quel sujet, car finalement il se libère et dans  100% des cas son inconscient parle aussi.

Adulte, adolescent ou enfant la séance est sublime, un moment intime que nous partageons, le patient et moi. Le psychologue ne peut pas oublier que la personne en face de lui quelque soit son âge, est en train de lui confier sa vie, ses secrets, ses mystères, ses envies, ses rêves, ses cauchemars et ses intimités. La responsabilité est plus grande que ce que vous pouvez imaginer, le travail du psychologue dois être fait avec responsabilité, étique et amour…oui, amour, il faut aimer chaque histoire, rentrer dans l’écoute, comprendre chaque mot verbalisé, soutenir les larmes, pouvoir rigoler avec certaines phrases  sans que tout cela ne touche votre vie personnelle. C’est pour cela qu’un psychothérapeute doit impérativement avoir fait sa propre psychothérapie, comment un psychologue peut comprendre son patient si lui-même n’en a pas été un? , être un bon psychothérapeute commence par être aussi un patient se connaitre pour pouvoir écouter les autres avec calme, pour donner du soutien sans que l’histoire du patient se mélange avec la vôtre, chacun à son puzzle de vie.

Le psychologue doit savoir quand lui-même a besoin de se reposer, reposer sa mémoire, ses sens, son écoute pour revenir à chaque séance comme si c’était la première ou la dernier. Chaque moment avec un patient est unique et privilégié.

Je dois remercier mes patients pour la confiance qu’ils m’offrent, aux adultes qui me sont réguliers,  aux parents d’enfants pour m’avoir confié ses qu’ils ont de plus précieux au monde, leurs enfants…à mes patients de l’hôpital pour m’avoir confié leurs douleurs psychiques, leurs peurs et je remercie la vie et mon inconscient pour m’avoir offert un métier aussi riche.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous besoin d'aide ?